Les schistes, micaschistes, gneiss

En chantier

 

Ces matériaux ont été regroupés car d’une part ils sont « proches » géologiquement et d’autre part et surtout les éléments d’ouvrages qu’ils permettent et qui sont remarquables dans la région (ardoises, lauzes, dalles..) sont similaires.

Les informations sont ordonnées (au fur et à mesure de leur acquisition) dans des chapitres predefinis de façon quelles soient facilement exploitables pour l'elaboration des textes, photos, dessins des panneaux (et autres dispositifs) informatifs de l'Espace.

La premiere approche a consisté à rechercher les données connues localement puis les documents utiles (livres, guides, expo., site..) et a les "visiter" eu egard aux chapitres predefinis.

 

 D'après la définition de Wikipedia la lauze est une pierre plate de schiste, de calcaire, de basalte ou de gneiss, dont la surface est très importante par rapport à l'épaisseur et qui est obtenue généralement par clivage (fracturation selon des surfaces planes) et utilisée principalement pour les toitures et les dallages. Les lauzes sont extraites généralement de carrières dites «lauzières» ou de pierriers naturels ou proviennent de l'épierrement des champs. La lauze est plus épaisse que l'ardoise elle même en schiste.

 

A1 Les renseignements dans les ecrits locaux: 

 

Les lauzes et les "dalles du Somail"

Malheureusement des écrits specifiques à leur sujet n'existent pas. Pourtant les dalles  sont remarquables.

Le Docteur GRANIER dans son livre «Sur les chemins du Somail» (publié en 1972) mentionne au lieu dit «roucan» une carrière de dalles du somail abandonnée depuis bien longtemps en les qualifiant de véritables «pierres sauvages*» à la «vocation cistercienne»

* référence à l'ouvrage les pierres sauvages de Fernand Pouillon

Il indique également que le plan cadastral nomme le chemin du hameau de Bapech au ponceau du torrent des Pauzelles: chemin des lauzieres (dans le ravin et au dela presence de lauziéres).

Le dossier archives de la mairie de Saint Pons relatif aux carrieres du XIXe contient les documents d'adjudication de 1853 à 1873 de la carriére de dalles de Bapex qui s'etend du rec de gapayroux dit saigne prat jusqu'au "legle" de babex. (il semble que cette carriere  soit dans la foret, et qu'il existe deux autres carrieres en dehors).

La toponymie actuelle et ancienne (cadastre napoléonien et compoix) fourni des renseignements (lauzade, lauzet...).D'aprés M. CHERIF le cadastre mentionne un lieu dit les carrieres à courniou (section K feuille2), et un autre les laouzios à courniou (section N unique); et le compoix de 1680 de façon certaine des lieux dits carrieres à Usclaz et lauzies à Bapech.

Jean Pierre ROUANET indique que des exploitations de «lauzes» de gneiss existaient tout au long de la route des crêtes (mandole, roucan, entre roucan et la jante …...) dont certaines à grain très fins.

Selon l'ouvrage  "Premian" de H. LAURIOL de 1996:  la bande des trés beaux micashistes des Caut a fourni ces grandes dalles qui pavaient le sol des maisons, les cours des patus, les aires ou bien dressées limitaient les chemins et protegaient les jardins du betail et des volailles.

Le Dct GRANIER  mentionne dans son ouvrage qu'il existe un amas de rochers prés du dolmen d'Ichi (commune de Premian) et qu'il n'est pas le seul: sur chaque cordon montagneux qui paralléles les uns aux autres descendent au Jaur à peu prés à la même altitude se retrouvent de semblables formations et certains voient dans cette ligne de rochers courant ainsi sur tout le versant la zone de contact entre les gneiss du Somail et les schistes de la vallée du Jaur.        Ces rochers ne sont ils pas des zones d'exploitation?? 

Une reconnaissance de ces zones.....parait necessaire eu egard à leur interet.

Les ardoises

Le dossier archives de la mairie de Saint Pons relatif aux carrieres du XIXe contient les documents d'adjudication de 1845 à 1876 d'une carriére d'ardoises dans le tenement de marthomis au "baous communal" située en la chaine de rochers et le chemin d'exploitation.

 

 A2 Les autres documents et leurs données:

 

Documents

Géologie

– Zones d’extraction

Les savoirs faire

en carrière

Les éléments

d’ouvrage

L’ouvrage,

les savoir faire

Ouvrages

réalisés

 

Histoire

 
Carte geologique
de la France a 1/50000
Saint Pons
X
 
 
 
 
  Pose traditionnelle et restauration
Christophe Le Pabic  (Eyrolles)
X   
 X
selon regionet carrieres
 
 X
 
 X
fiches techniques
X
 
 X
 
La montagne Noire
MPF n°139 (carriere de Dourgnes)
 X  X  X
Parc regional du Haut Languedoc
 MPF n° 138
 X  X  X
(lauzes - ardoises)
MPF n° 173
 
X
 X
 
 
 
 X
reglementation 2009
X
X
X
X
 
X
MPF n° 129
 
 
X
X
 
 Geologie de la Montagne Noire
X
 
 
 
 
 Carte IGN au 1/25000
serie bleu (ancienne version)
X
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Les éléments d'ouvrages

Dans le Saint Ponais l'on peut distinguer:

  • des lauzes en gneiss ou micaschistes omniprésents dans l'architecture sous formes de dalles de sol, de marches d'escaliers (appellés "degreds"), de pavement de cave.. Si les couleurs (du gris au jaune), les dimensions sont variées, l'aspect est caractéristique et remarquable ce qui leur a valu le nom de «dalles du somail»

  • des lauzes en ?? servaient de couverture aux toits; il ne reste plus que quelques avancées (appellées "forget" ou larmiers). En altitude, elles ont été remplacées par des ardoises.

  • des ardoises de garndes dimensions qui servent de parement aux pignons exposés aux pluies (Est ou Ouest)

 

Géologie – Zones d’extraction  Nature -Histoire géologique -Importance – situation (extrait de carte avec "carrières")- Possibilité de reexploitation

La carte geologique sans pour autant donner de localisation precise pour ces materiaux (carriéres) identifie dans la notice (p111) sous le titre: Lauzes, schistes ardoisiers:

* Les materiaux les plus fins formés de pelites ou pelites greseuses: lauzieres visibles du mont Saint Bauzille

* Les schistes à Paradoxides: Montibergues (Verreries de Moussans), Ferrals les montagnes, Coulouma

* Les calcshistes dans le saint ponais

* Les gneiss oeillés et les gneiss sur les plateaux du somail: lauzes grossiéres.
Exploitations toujours en activité au NE: La Madale et à l'O.: Haute vallée de l'Orbieu

 

 Le livre "Toits d’ardoise" mentionne l'ardoise epaisse et la lauze schisteuse dans:

*la région de Lacaune et des monts de l'espinouse

*la montagne Noire: Dourgne - Citou - Labastide- Rouairoux